Il était une poule...

Mis à jour : août 1


Une boule de plumes

Tout à commencé par un cadeau et un ami qui a voulu exaucer le rêve que je lui avait confié d’avoir un jour une poule Brahma. La poule Brahma c'est cette grande cocotte avec des plumes sur les pattes. J'en avais croisé quelques-unes dans des jardins botaniques de la Vallée Centrale et à chaque fois j'étais restée sur la sensation contemplative de son port majestueux et son allure royale. Et voilà, qu'il y a 3 mois jour pour jour, je recevais un peu interloquée, un petit tas de plumes blanches qui tenait dans une seule de mes mains.


Je décidais sur le champs (et par intuition personnelle) que c'était un mâle et je l'appelait PIOU. Je ne connaissais absolument rien aux poules, rien aux poussins et vu qu'il était bébé, il allait vivre pour l'instant avec moi à la maison. PIOU me suivait partout, je suis devenue sa maman. Une maman qui n'allait pas tarder à comprendre que les poules sont des animaux trés attachants, extrêmement intelligents, pleins de malice...



Très vite, Piou petit poussin à grandi, et très vite il a fallu penser "poulailler" car une poule à la maison, ça veut dire circuler la serpillère dans la main 24h/24. J'ai donc cherché des informations sur la toile, pris conseil auprès de voisins qui avaient des poules, noté les particularités comme la saison des pluies, et les prédateurs... Un plan griffonné sur un carnet et la construction était lancée. On a fini juste à temps le poulailler ou plutôt un véritable hôtel pour pensionnaire ultra-chouchouté avant la saison des pluies. Alors que le monde entier se confinait, Piou a pris son indépendance à 100 m de ma maison, à vol d'oiseau...

Qui dit "poules" dit "poulailler"

Dès le lendemain, nous sommes allés chercher des copines à Piou, afin qu'il ne s'ennuie pas dans son grand château. J'en voulais une ou deux, et je suis revenue avec : 2 poules pondeuses, 2 poules d’ornement, 2 mini-poules, 1 coq nain et 4 cailles !!! Certain vous dirons que la folie des gallinacées m'a gagnée ou alors les poules sont addictives, je crois que c'est bien vrai. Les poules en ces temps de questionnements, c'est un retour aux sources et l'envie d'avoir à la maison des œufs frais de qualité. L'envie de profiter de ce temps où l'hôtel est fermé, pour créer de nouveaux projets en harmonie avec l'idée d’Ecolodge, les animaux, la nature, le recyclage des déchets. Et puis, quand le tourisme reprendra, on pourra même partager cette expérience avec les enfants de nos visiteurs !

Mylène et Loca de la famille des grandes pondeuses

Les poules d'ornement pondent moins que les autres, mais elles sont tellement mignonnes et elles donnent une touche d'originalité et un intérêt supplémentaire à nos installations.

Elles demandent moins d’espace de vie que les poules de taille standard. Nous les avons séparées et mises en hauteur, elles adorent car elles dominent. Elles sont très sociables, sauf le petit coq, qui est un hyper actif.

Mes oeuf bios !

Normalement, elles seront de très bonnes pondeuses et leurs œufs sont de taille très convenable mais pour l'instant elles sont encore trop jeunes et je n'ai pas eu d'œufs, ni de poussins.

Parmi les conseils essentiels de ces premiers mois d'expérience, le poulailler ! Il faut les préserver des rongeurs et des nuisibles, en grillageant le sol idéalement sur une plate-forme et avoir toujours de l'eau à volonté. Comme on est maintenant à la saison des pluies, on va connecter la descente de toit à la réserve d'eau, ainsi distributeur de boissons pour les grandes qui boivent beaucoup et surtout une eau pure et renouvelée.  De l'eau fraîche, quelques graines, les restes de légumes et fruits qui étaient destinés au compost et c'est parti pour des mois de bonheur en commun en perspective…


Piou(te), ma préférence

PIOU, le mot de la fin...

Comme on n’a jamais besoin que d’un coq pour cinq à huit poules, et vu qu'il n'y a un coq dans la famille "mini", je pensais qu'avec Piou c'était bien pour la famille "pondeuses" et que s’il y en a davantage, il y aura inévitablement des luttes hiérarchiques et les poules seront sursollicitées par les coqs empressés de s’accoupler. Il a fallu donc bon gré mal gré savoir si PIOU était bien le Roi de ma basse cour et bien, mon petit coq élevé avec amour, est en fait.... une poule ! PIOU(TE), Grande Brahma blanche herminée de l'Elevage Tacacorien !!!

500 m Norte Este del Hotel Xandari 
Calle Burios - APDO 1056 
4050 ALAJUELA  -   COSTA RICA
Tél (506) 2430-5846
Port (506) 8895 2101

E-mail : contact@tacacori.com

TACACORI EcoLodge

© Tous droits réservés - 2019 TEASER PRODUCTION - Nadine ANTOINE pour TACACORI EcoLodge

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Vimeo Icône
  • Black TripAdvisor Icon