Curú se fue (Curú est parti)...

Il est reparti comme il est arrivé, sans crier gare, au son d'un de ces orages secs qui claquent l'air des soirées d'octobre avec fracas. Curú a quitté précipitamment la poutre de la terrasse de #Tacacori où il aimait somnoler pour chercher refuge dans le vert environnant. Avant que la nuit arrive nous l'avons repèré, perché sur la plus haute branche d'un arbre voisin. - "Curú venga... allez, viens !", pas de perche assez haute cette fois pour aller le cueillir sur sa cîme où il aurait rejoint comme les autres fois l'épaule protectrice de Patrick. A nos appels au sol, il répondait simplement : "Titou" (le petit nom d'Ulysse). Puis lassé par cette discutions stérile, il s'est envolé plus loin. Un beau vol !

Ses ailes autrefois mutilées, et que nous nous étions jamais résolus à recouper, étaient maintenant redevenues fortes et équilibrées. Je pense qu'il ne s'était pas encore rendu compte qu'il savait à nouveau VOLER.

Chaque matin à l'aube, à l'heure où Curú est le plus bavard, Patrick est allé écouter la  #nature. Après tous ces moments passés ensemble, nous connaissons son répertoire par coeur car dans toute cette #végétation #tropicale un #perroquet vert est impossible à localiser à l'oeil. C'est ainsi que  l'avons revu la semaine dernière une dernière fois, perché sur un grand arbre au milieu des champs de #café mais, là aussi, trop haut pour lui tendre la main.

A l'heure matinale où j'écris ces lignes, Patrick est allé encore une fois écouter l'aube pour trouver son Curú. Tous les #perroquets de compagnie sont l'#oiseau d'une seule personne et Curú avait choisi Patrick. Ils avaient ensemble une relation formidable et une complicité hors du commun.

Les relations sociales du #perroquet sont complexes. Il y a le groupe social, en quelque sorte les "voisins ou le village", il y a ensuite les êtres plus près de lui avec lesquels il aura formé des alliances, qu’on pourrait nommer "les amis" et à l’intérieur duquel groupe se trouverait aussi "le meilleur ami". Puis, finalement, il y a le compagnon, celui qu’on pourrait désigner sous le nom "d’amoureux", avec lequel il aura tissé des liens d’attachement très forts et développé une relation presque fusionnelle.

Les interactions de l’#oiseau avec ces différents membres de son groupe sont très classifiées et bien définies dans sa tête. Malgré qu’il soit très frustrant de constater que  l’élu  n’a aucune difficulté à manier le #perroquet de toutes les façons possibles et imaginables,  je devais pour ma part imaginer des  interactions différentes avec lui et ne surtout pas tenter de le manipuler ou le caresser comme se le permettait Patrick sous peine d'être rappelée à l'ordre d'un bon coup de bec !

Malgré tout, depuis quelques jours nous tous les deux bien tristes du grand vide qu'il a laissé dans la maison. Ses rituels, ses conversations avec nous, ses bains, ses espiègleries, ses appels à l'attention, ses imitations de poules, de coq et de cochons, ses "couroucouroucourou" nous manquent...

D'avantage que Patrick, je me résigne à comprendre son besoin de regarder par-dessus la clôture pour faire de beaux vols. Je m'inquiète tout comme lui surtout de savoir s'il saura trouver sa nourriture et qu'il ne fera pas de mauvaises rencontres.

        

    

Bonne chance à toi mon Curú

Curu est un #oiseau libre, libre de commencer une nouvelle histoire et nous pauvres rampants, nous lèverons les yeux au ciel plus d'une fois quand un vol de #perruches bruyantes traversera le grand #jardin de #Tacacori en espérant y aperçevoir un intru : un #perroquet amazone à front blanc au vol désordonné...


Moralité : on ne possède pas un #perroquet, on vit avec lui. Ce qui peut-être vrai pour des histoires de chiens, ne l'est sûrement pas de pour les #perroquets !

#costarica #Alajuela #Tacacori #Tacacoriecolodge #nature #ecologie #airport #aéroport #aeropuerto #Sanjosé #environnement #ecolodge #hotel #Poas #volcan #loro #perroquet #parrot

500 m Norte Este del Hotel Xandari 
Calle Burios - APDO 1056 
4050 ALAJUELA  -   COSTA RICA
Tél (506) 2430-5846
Port (506) 8895 2101

E-mail : contact@tacacori.com

TACACORI EcoLodge

© Tous droits réservés - 2019 TEASER PRODUCTION - Nadine ANTOINE pour TACACORI EcoLodge

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Vimeo Icône
  • Black TripAdvisor Icon