Les bestioles du Costa Rica

Mis à jour : avr. 21


"Il y a une araignée dans ma chambre !!!, vous pouvez venir ?" supplie mon client, un géant hollandais de 1,80 m. Eh oui, TACACORI EcoLodge, c'est 4 casitas dispersées au milieu d'un grand jardin tropical. Alors les hôtes du lieu, les bestioles, sont chez elles, et parfois l'une s'invite chez vous. Elle s’immisce dans votre chambre, pire se glisse sous le lit... dans la couette ! et le plus grand ménage du monde n'y pourra rien...

L'Abejón de mayo, revient chaque année en Mai

Plus tard dans la nuit, aucun respect pour votre repos mérité, un moustique taquin vous frôlera l’épaule et vous agacera d'un vas-et-vient énervant.... Au matin, aucun scrupule non plus, une abeille ou un "abejón de mayo" vrillera autour de votre assiette et finira par tomber dans votre verre ou sur votre tartine de confiture au moment du petit déjeuner 🤣. Un film d'horreur ? mais non, "tranquilo" comme disent les Costaiciens ! Malheureux citadins qui êtes venus chercher la nature au bout du monde, cette intrusion dans votre espace vital est normale puisque le COSTA RICA possède près de 3% de la biodiversité mondiale et celle-ci donne la part belle aux bébêtes.... Toutes ces bestioles (bichos comme ont dit ici) ont de quoi effrayer sérieusement nos clients en vacances. Sans aller jusqu’à la phobie véritable, (pas si rare parmi nos visiteurs), les insectes n’ont vraiment pas la cote (à part les jolis papillons). Et si certains les ignorent, nombreux sont ceux qui, à la vue d’un scarabée, d'une "cucaracha" ou d'une araignée éprouvent une peur viscérale et un dégoût tenace.

Un monde étrange mais fascinant

Comment de si petites bêtes peuvent-elles nous faire pousser des cris d'horreur ? La seule explication que j'ai trouvée est que tout ce que est inconnu fait peur. Et le monde de l'infiniment petit nous est totalement étranger. Ici au Costa Rica, la taille des insectes est décuplée, alors la peur décuple également.

Fourmi de plus de 2 cm
Phasme verte

Je me souviens de mes premières "araignées". A l'époque où, fraîchement expatriée, je m'occupais moi-même de la maintenance des 4 chambres. Je me rappelle d'avoir appelée paniquée Carlos, notre vieux jardinier à la rescousse pour me débarrasser de ce que j’appelais à l'époque "une ENORME araignée" et de voir Carlos hilare la chasser d'un geste assuré et rassurant en me disant moqueur :"mais c'est un bébé !!".


Aujourd'hui, les rôles sont inversés. J'ai repris celui de Carlos et m'amuse parfois à plaisanter pour dédramatiser la situation devant des clients tétanisés fraîchement sortis de l'avion.

Pour vous permettre de préparer votre séjour au Costa Rica, je vous propose de faire connaissance avec quelques uns de nos hôtes les plus farfelus. Ils sont tous sympathiques et je les trouve magnifiques et passionnants à regarder évoluer.


Scarabée rhinocéros,

Des fourmis en procession, avec leur lourd bagage : des feuilles qu’elles ramènent dans la fourmilière. Scarabée rhinocéros, un des plus gros scarabée au monde, caractérisé par sa corne. Peut mesurer jusqu’à 16 cm  de long. Proportionnellement à leur taille, ce sont les animaux les plus forts de la terre. Ils peuvent soulever jusqu’à 850 fois leur poids !

Alors, que faire ?


Pura Vida ! Une fois sur place, ne battez pas des bras en courant à la vue de la moindre abeille. La fuite augmente toujours la peur. Gardez le contrôle. Dans toute situation, se laisser envahir par l’émotion peut transformer une simple peur en crise panique. Respirez ... et évaluez sereinement la situation : qui est vraiment la plus forte ? Qui court un réel danger ? Ce petit être minuscule sans défense, ou vous, énorme humain, armé de votre chaussure à la main ?

S'informer pour diminuer la peur

La peur des insectes

Comme dit plus haut, moins on connaît l’objet de ses peurs, plus on le craint. Inutile de fantasmer mais plutôt tenter de rationalisez ses peurs en apprenant un peu sur ce sujet. Pourquoi ne pas aller faire l'excursion La Paz Waterfall Gardens ? leur approche des insectes (sous vitrine) est intéressante pour se rendre compte de la diversité de nos milieux tropicaux. Documentez-vous, pour évaluer le danger réel. Il existe partout dans le pays de petits dépliants que l'on peut facilement glisser dans le sac à dos et à s'amuser à essayer d'identifier quelques espèces. Peu à peu la peur devrait logiquement se moduler. Il n'est pas rare de retrouver des clients terrorisés à leur arrivée, beaucoup plus relaxés à leur retour en fin de séjour à TACACORI EcoLodge. Ils ont appris...

La prévention Pour terminer l'expérience tropicale, la meilleure protection, c’est la prévention. Si vous êtes particulièrement aimés par les insectes, portez des pantalons longs et des tee-shirts à manches longues le soir et pour les ballades dans la nature, un chapeau et des chaussures plutôt que des sandales, c'est toujours conseillé

Restez vigilant dès la tombée de la nuit et en saison des pluie, car ce sont les périodes préférées des moustiques… Et dans certains secteurs comme la côte Caraïbe, Limon, Cahuita, Puerto Viejo mais également au niveau de la forêt tropicale au Sud du pays ou dans les lieux humides Tortuguero, Boca Tapada, Sarrapiqui…

Les chenilles sont parfois dangereuses

Enfin un dernier conseil, ne touchez jamais ce que vous ne connaissez pas. Ceci est valable pour les bestioles bien sûr (la jolie chenille poilue est certainement urticante) c'est valable aussi pour toutes les plantes qui vous paraissent jolies mais qui peuvent être à l'origine de dermatites beaucoup plus difficiles à traiter.

500 m Norte Este del Hotel Xandari 
Calle Burios - APDO 1056 
4050 ALAJUELA  -   COSTA RICA
Tél (506) 2430-5846
Port (506) 8895 2101

E-mail : contact@tacacori.com

TACACORI EcoLodge

© Tous droits réservés - 2019 TEASER PRODUCTION - Nadine ANTOINE pour TACACORI EcoLodge

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Vimeo Icône
  • Black TripAdvisor Icon